Forum RPG - Cinq cités, un continent... Et un drame qui vient mettre le feu aux poudres!
 

Partagez | 
 

 Inaya Aruna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Inaya Aruna
- Fondatrice -



Féminin Taureau Chèvre
Messages : 141
Age : 25
Localisation : Bruxelles
Age rp : 17 ans
Profession : Princesse d'Akenaï
Pouvoir : Contrôle du feu

MessageSujet: Inaya Aruna    Ven 9 Déc - 6:31



Inaya Aruna
.



Identité
.


Nom: Aruna
Prénom: Inaya
Surnom: Ina

Age: 17 ans
Cité d'origine: Akenaï
Cité actuelle: Naerim

Rôle: Princesse d'Akenaï
Classe sociale: Noblesse
Profession: /
Pouvoir: Contrôle du feu

Représentation
.


Physique:
Du haut de son mètre soixante, Inaya n'a pas grand-chose d'imposant, ou même d'impressionnant. Au contraire, ce qui frappe plutôt lorsqu'on la regarde, c'est l'impression de fragilité, de vulnérabilité qu'elle dégage sans s'en trop rendre compte. Peut-être est-ce simplement dû à la légèreté qui empreigne tous ses mouvements… Ou à sa maladresse légendaire, c'est très possible aussi! En effet, à Akenaï, il n'y a plus grand monde pour ignorer que la princesse est particulièrement malhabile et qu'il lui arrive souvent de se blesser par inadvertance…

De manière plus détaillée, Ina est une jeune fille à la beauté douce et innocente.
Ses traits sont d'une élégante finesse, et sont soulignés par une chevelure d'un noir d'ébène.
Ses cheveux, la princesse en prend grand soin. Tout comme sa mère, elle aime les coiffer, les tresser, ou tout simplement les brosser pour ensuite laisser la masse soyeuse couler dans son dos.
Si elle prend soin de sa chevelure, il n'en est pas vraiment de même pour sa garde-robe. A part quelques toilettes bien particulières pour les occasions, Ina est une jeune femme simple, qui préfère de loin les vêtements pratiques et discrets aux fantaisies excessives.

Enfin, je ne peux décidément pas vous décrire Inaya sans vous parler de ses yeux. Autrefois paisibles, ses prunelles étrangement ambrées ont pris les teintes d'une infinie tristesse dés qu'elle a eu vent de la tragédie qui a touché sa famille.


Caractère:
D'un naturel discret et peu bavard, Inaya est une jeune femme un peu passe-partout, aux premiers abords. Il faut creuser un peu plus sous la surface pour se rendre compte de sa force de caractère... Après tout, ne survit pas parmi les Aruna qui veut! Il faut un minimum de tempérament pour cela.
Alors oui, Ina a l'air très modeste et est d'une infinie politesse. Mais il ne faut tout de même pas lui marcher sur les pieds, au risque de voir l'étincelle un peu folle des Akenaïs s'allumer dans son regard ambré. De plus, la princesse sait ce qu'elle veut et a, mine de rien, sa fierté.
Rôdée à la vie mondaine et à la politique, Ina peut également se montrer très hypocrite et a toujours un ou deux tours dans sa poche pour se sortir d'une mauvaise situation.

Très attaché à sa famille, elle a récemment perdu les deux êtres dont elle était la plus proche et a donc beaucoup de mal à s'en remettre. Quant à son père, elle s'interroge beaucoup sur les relations qu'ils vont entretenir désormais qu'elle est son héritière légitime et que son frère, Kieran, n'est plus là pour faire tampon entre les deux.

Histoire
.


Deuxième enfant du couple royal d'Akenaï, Inaya a, jusqu'il y a peu, eu une vie heureuse, intéressante et mouvementée.
Princesse de sang, elle ne manqua jamais de rien et eut la chance de grandir dans une famille unie et aimante. Son père, bien que très occupé, faisait toujours de son mieux pour accorder un peu de son temps à sa progéniture et sa mère, bien plus disponible, s'occupait de leur éducation, aidée d'une armée de précepteurs.
Quant à son frère, Ina manquait de mot pour le décrire. Il était son héros, celui qui l'avait toujours soutenue et défendue. Celui qu'elle imaginait toujours à ses côtés.
En effet, malgré quelques petites incompatibilités de caractères, les deux enfants que seulement quatre années séparaient s'étaient toujours bien entendus. Leurs disputes n'étaient que broutilles vite oubliées, et leurs bagarres tournaient au jeu. Aussi trouva-t-on plus facile, lorsqu'il fut temps d'instruire le jeune prince, de dispenser les mêmes enseignements à sa jeune sœur, et en même temps. (Question de budget. Ca coute cher, mine de rien, de bons précepteurs!)
Etrangement, les deux jeunes gens, qui grandirent bien trop vite aux dires de leurs parents, se révélèrent assez complémentaires dans leurs apprentissages. Si Kieran était particulièrement doué en économie et en savoir-vivre, Inaya se démarquait en histoire et en politique.
Pour eux, leur destin était clair: à la mort du roi, Kieran monterait sur le trône et elle, en fidèle sœur, resterait auprès de lui et le conseillerait au mieux.
Mais tout ne se passe pas toujours comme on le souhaite, surtout dans les hautes sphères.

Vint un temps où le roi décida qu'il était temps pour ses enfants de se confronter pour de bon au monde extérieur et de faire leurs expériences. Et puisqu'il était selon lui trop dangereux d'exposer son héritier, il se décida à envoyer sa fille au cœur même du centre politique de Xeiran.
Au début, Inaya ne savait pas trop que penser de cette décision. Elle avait bien envie de s'éloigner un peu du noyau familial, mais il était également clair que Naerim était un lieu dangereux et où il serait facile, pour une jeune enthousiaste comme elle, de commettre un impair.
Et puis, de toute façon, elle n'avait pas vraiment le choix.

A la veille de ses seize ans, Inaya débarqua donc à Naerim, accompagnée de son frère et de sa mère qui s'assurèrent qu'elle était bien installée avant de rentrer.
La princesse mit un peu de temps avant de s'adapter à ce nouvel environnement mais, aidée par l'ambassadeur d'Akenaï, elle finit par trouver ses marques en ville, mais aussi auprès des grands personnages politiques. Les autres ambassadeurs, le gouverneur ainsi que les membres des autres familles royales présents virent débarquer la tornade akenaïne d'un assez mauvais œil. Avant de s'y faire, je suppose.

Tous les deux ou trois mois, Kieran, qui prenait de plus en plus de responsabilités en tant que prince héritier, se ménageait quelques jours dans son emploi du temps pour rendre vite à sa sœur et ainsi se familiariser lui aussi à ce tout autre monde politique qui évoluait à Naerim.

Il y a quelques semaines, leur mère décida de l'accompagner. Cela faisait près d'un an qu'elle n'avait plus vu sa fille et la distance commençait à lui peser.
Inaya fut ravie d'accueillir sa petite famille dans sa demeure de Naerim.
Ils passèrent quelques jours ensemble, à flâner dans les rues commerçantes, à discuter frivolement autour du feu ou à rencontrer du beau monde. Puis il fut temps pour Kieran et leur mère de repartir.

La nouvelle de leur assassinat ne tarda pas à lui parvenir… L'un des gardes qui accompagnait le fiacre royal avait réussi à s'échapper et avait été ramené en quatrième vitesse à Naerim par des voyageurs.
Ina fut immédiatement mise au courant par l'ambassadeur, qui s'occupa également d'envoyer un message au roi, resté à Akenaï tout ce temps.

Pendant plusieurs jours, la princesse se mura dans un profond silence.
Elle n'acceptait plus personne dans sa maison, si ce n'était ses serviteurs habituels et l'ambassadeur. Lorsque les cadavres des deux êtres chers avaient été ramenés en ville, elle était allée leur rendre hommage. Puis les corps sans vie avaient été rapatriés vers Akenaï pour être inhumés dans le mausolée royal. Inaya avait refusé de suivre…

Après quelques jours, la crise sembla passée… Bien sûr, la princesse ne souriait plus comme avant mais elle avait repris sa vie mondaine et acceptait avec simplicité les condoléances de ses pairs.
Et puis, l'annonce fut faite: le roi d'Akenaï promettait de mettre le monde à feu et à sang si les coupables ne lui étaient pas amenés dans les plus brefs délais.
Tout d'abord, certains rirent à cette déclaration. Puis, voyant le regard sombre et rageur d'Inaya, ils comprirent que oui, Akenaï avait largement la puissance suffisante pour mettre cette menace à exécution.

Aujourd'hui, Inaya se fait relativement discrète, tout en poursuivant ses activités en ville. S'il est clair que les politiciens de Naerim ont bien compris l'ampleur de la situation, elle n'est pas certaine que les trois autres cités-états aient bien tout compris. Car son père est persuadé que l'assassinat a été commandité par une famille royale et n'est pas l'œuvre de bandits ou d'un groupuscule isolé. Et Inaya aussi en est persuadée. Voila pourquoi elle aimerait restée à Naerim, histoire de garder un œil sur tout ce beau monde. Mais son père ne l'entend pas de cette oreille…


Et toi?
.


Prénom/Pseudo: Sara
Age: 20 ans
Quelles sont tes disponibilités? Tous les jours sauf certains weekends.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xeiran.forumsrpg.com
 

Inaya Aruna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Inaya Aruna
» Inaya Aruna
» Inaya
» nirvana inaya albaz-kessler ► emily didonato.
» ...[Pv Inaya]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Xeiran :: - Rp - :: Le Registre :: Fiches validées-